Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Nos actions

Retour
L'alternance et l'audit financier, par Carine Nejem

L'alternance et l'audit financier, par Carine Nejem

Carine NEJEM, 23 ans et originaire de Syrie, a effectué une licence Economie et Gestion à l'Université de Grenoble. Elle a suivi après un master professionnel en Ingénierie Economique à l'institut universitaire professionnalisé (IUP) de Grenoble. Elle s‘est spécialisée en dernière année dans l'audit et le contrôle internes en effectuant une alternance au sein la Croix-Rouge Française à Paris. Elle est venue présenter son parcours, les formations en alternance et les métiers de l’audit au lycée Le Corbusier à Aubervilliers le 10 novembre 2016.

 

Le contrat d’alternance (apprentissage)

Le contrat d’alternance est un contrat passé entre une université (ou école), un étudiant et une entreprise. Il permet à un étudiant de finaliser son diplôme avec des compétences professionnelles et pratiques fournies par l’entreprise et en même temps des compétences théoriques enseignées par l’université.

L’alternance est simplement pour un étudiant le fait d’alterner entre son entreprise et son université ; il passera ainsi soit trois semaines en entreprise et une semaine à l’école, soit trois jours en entreprise et deux jours à l’école (par semaine) selon les modalités.

 

Les avantages de l’alternance

Le contrat d’alternance a de nombreux avantages. Il permet :

  • à l’étudiant de recevoir un salaire et donc de payer la fin de ses études (65 % minimum du smic[1]) ;
  • de pouvoir s’insérer doucement dans le monde du travail, sans quitter brutalement les bancs de l’école ;
  • d’acquérir une année d’expérience, ce qui sera toujours fortement valorisée pour un jeune diplômé ;
  • les contrats d’alternance sont très nombreux (dans toutes les filières ou presque), car ils avantagent les entreprises également.

 

Les métiers de l’audit.

Il y a deux types d’audit, l’audit interne et externe. En général, l’audit consiste à vérifier le bon déroulement et la conformité d’une activité par rapport à des normes internes ou externes à l’entreprise.

Par exemple : la vérification des comptes d’une association afin de constater que l’argent est bel et bien redistribué dans des actions humanitaires constitue un audit externe. En ce sens, l’audit externe est la plupart du temps financier et est réalisé par un cabinet externe constitué uniquement d’auditeurs intervenant sur d’autres entreprises.

L’audit interne s’intéresse également au bon déroulement et à la conformité des activités d’une entreprise. Cependant, l’audit interne a un rôle moins ponctuel, et davantage d’accompagnement (diminuer les coûts, faciliter les tâches, etc.) En ce sens, l’audit interne est un service de l’entreprise (direction attachée à la direction générale).

L’audit interne s’intéresse à chaque étape d’une activité (que ce soit une activité de production ou un service). De son côté, l’audit externe s’intéresse principalement au respect des normes financières et comptables (équilibre budgétaire et répartition de l’argent).

Enfin, l’audit interne se différencie de l’audit externe en ceci qu’il met en place des recommandations pour améliorer constamment les activités de l’entreprise. Ainsi, l’auditeur accompagne l’entreprise dans sa restructuration en veillant à ce que ses recommandations soient suivies. L’audit externe ne s’embarrasse pas de ces procédures d’accompagnement, mais effectue en cas de non-conformité un « redressement ». Autrement dit, dans le cas de dépenses inutiles (voire de fraudes dans une association), l’audit externe obligera l’association à rembourser ses donateurs sans s’intéresser à la survie de l’association en question. En revanche, l’audit interne mettra plutôt en place des procédures anti-fraude, formera les employés, pour éviter que les fraudes ne puissent se reproduire.

 

Les qualités des auditeurs

 

L’auditeur externe doit être à la fois rigoureux et technique. Aucune flexibilité n’est permise avec les normes (comptables et financières qui doivent être parfaitement maîtrisées).

L’auditeur interne doit, en plus d’une grande maîtrise des normes comptables et financières (comme les auditeurs externe), avoir un esprit d’analyse sur l’ensemble du processus, à savoir aussi bien les dépenses, que l’activité des salariés (précisément pour permettre une amélioration notable de leur activité). L’auditeur interne doit ainsi chercher l’origine des problèmes afin de trouver une solution durable.

 


[1]Le smic est de 1143€ net par mois en 2016.

Consultez également
Les métiers de l’ingénieur

Les métiers de l’ingénieur

 

Qu’est-ce qu’un ingénieur ? La définition couramment acceptée, un ingénieur est un...

5 mai 2017
Interview de Balla Fofana - profession: JOURNALISTE

Interview de Balla Fofana - profession: JOURNALISTE

Pour mieux vous accompagner dans vos recherches en matière d'orientation, Yes You Can propose un...

26 avril 2017
L'alternance et l'audit financier, par Carine Nejem

L'alternance et l'audit financier, par Carine Nejem

Carine NEJEM, 23 ans et originaire de Syrie, a effectué une licence Economie et Gestion à...

8 février 2017
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus